Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mobilisation contre la réforme des retraites

 

Ce lundi 17 juin, les enseignant-es sont appelé-es à se mettre en grève, par une intersyndicale dont sont parties prenantes les syndicats de la FSU.

 

L'appel à cette grève unitaire précise que :

 

« Devant le mal-être croissant des personnels, paupérisés et toujours en proie à l’austérité salariale, mis devant de graves difficultés professionnelles, le Ministre n’a jusque-là répondu que par le refus de toute discussion (…), des collègues faisant part de leurs critiques ont été victimes de rappels à l’ordre et de mesures d’intimidation ; les pressions et les méthodes de gestion autoritaires se développent. À cela s’ajoute le contexte de suppressions de postes à un moment où les effectifs augmentent dans le second degré et les attaques contre le service public d’orientation. Les inégalités d’implantation des enseignements de spécialité et des options de la réforme du lycée, les difficultés d’emploi du temps, tant pour les enseignants que pour les élèves, le rythme effréné des évaluations et un baccalauréat à valeur locale ; les familles de métiers et la promotion du tout apprentissage en voie professionnelle ; jusqu'aux incidents récents qui ont marqué Parcoursup ; les sureffectifs des classes et les suppressions de postes en collège : tout concourt à accroître les inégalités. (...) Elles appellent tous les personnels à poursuivre les actions locales, à se réunir en assemblées générales pour organiser la grève le 17 juin, premier jour des épreuves du baccalauréat, et décider des suites, pour une revalorisation des rémunérations ; le retrait des réformes des lycées et du baccalauréat ; le retrait des projets de loi « école de la confiance » et « Fonction publique ».

 

Dans beaucoup d'académies, les personnels administratifs et techniques des EPLE se voient sommés de se préparer à pallier les éventuelles absences pour les surveillances d’épreuves d’examens. Les personnels des services académiques sont parfois aussi sollicités.

 

Il s’agirait là d’un surcroît de travail dans un contexte souvent marqué par des situations de sous-effectifs au regard des tâches et missions à assumer, du fait notamment des suppressions de postes de ces dernières années et de l’insuffisance de création des précédentes.

 

Le SNASUB-FSU a donc déposé un préavis de grève couvrant les personnels administratifs et techniques pour permettre aux collègues qui le souhaitent de se mettre en grève pour exprimer leur solidarité et :

- protester contre l’insuffisance de moyens et les suppressions d'emplois administratifs notamment ;

- exiger la reconnaissance des qualifications et de nos métiers ;

- exprimer la revendication de revalorisation de nos carrières et de nos rémunérations.

 

 

Pour toute question ou difficulté, prenez contact avec les sections académiques du SNASUB-FSU (coordonnées ici)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article