Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mobilisation contre la réforme des retraites

 

DECLARATION LIMINAIRE DU LUNDI 27 mai 2019

 

Nous, représentant-es,  élu-es des personnels administratifs du SNASUB-FSU, souhaitons faire part de notre mécontentement sur les points suivants :

 

La CAPA du 27  mai 2019 a traité les dossiers d'avancement (listes d'aptitude et tableaux d'avancement) et les dossiers de mutation.

N'hésitez pas à contacter nos commissaires paritaires :

Sylvie BARDIT sylvie.bardit@ac-poitiers.fr
Lydie BOUCHER lydie.boucher@ac-poitiers.fr
Pascal ROYER pascal.royer@ac-poitiers.Fr
Dominique DIONET dominique.dionet@ac-poitiers.fr

 

Voici la déclaration lue lors de la séance :

Le SNASUB-FSU déplore le choix de la date des CAPA des B et C, placée sur une semaine réduite qui engendre des difficultés dans l’organisation des missions des personnels élus, missions syndicales et missions professionnelles

Le SNASUB-FSU tient ici à rappeler sa ferme opposition à la loi Dussopt qui menace le dialogue social dans la fonction publique puisqu’elle remet en cause les instances paritaires et le rôle des délégué.es du personnel et porte atteinte au statut des fonctionnaires.

Le SNASUB-FSU tient à faire savoir son très fort mécontentement sur les possibilités d’avancement offerts aux agents de l’AENES puisque, d’une part, aucun concours interne n’a été ouvert pour les secrétaires administratif-ves et puisque d’autre part, les promotions au tableau d’avancement ou sur listes d’aptitudes ne cessent de se réduire. Alors que les années précédentes, le ministère au niveau des listes d'aptitudes,  avait intégré un nombre conséquent de requalifications de 6 à 10, cette année ; elles tombent au chiffre ridiculement bas de 3, c'est inadmissible. Le SNASUB-FSU dénonce ces politiques qui empêchent toute évolution de carrière et condamne le manque de considération envers les personnels administratifs

Le SNASUB-FSU s’interroge également sur les possibilités d’avancement proposées pour l’enseignement supérieur qui sont extrêmement faibles. De plus, depuis plusieurs années, ces possibilités que ce soit par liste d’aptitude ou par tableau d’avancement sont de fait équivalentes pour l’Université de Poitiers et pour l’Université de la Rochelle puisqu’on observe une rotation d’une année sur l’autre entre ces deux universités. A la faveur de ce nouveau mandat, les élu-es SNASUB-FSU demandent que soit réabordée la question de la répartition entre ces deux établissements au vu de leurs effectifs respectifs par corps.

Le SNASUB-FSU souhaite avoir une communication plus claire sur les modes d’attribution des 200 points attribués pour raisons médicales afin de permettre aux élu(es) d’avoir une meilleure lisibilité sur l’affectation des collègues lors du mouvement

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article